Skip to content

Baklas et Ladyboys, même combat ?

Amanda Valentine Dela Cruz
Cet article a été mis à jour le .

Si vous avez l’intention de sortir avec des ladyboys des Philippines, continuez à lire. Cet article est essentiel si vous ne voulez offenser personne. Préparez-vous à connaître le monde coloré des baklas des Philippines.

Qu’est-ce qu’un Bakla ?

Bakla est un terme populaire aux Philippines qui désigne les hommes homosexuels et les femmes transgenres. Cependant, vous devez savoir ce que ce mot signifie réellement. Il n’est pas péjoratif, mais ce n’est pas un terme que certains Philippins (surtout les ladyboys) aiment entendre.

deux baklas

Définition

À l’origine, le mot bakla en français se traduit par « homme gay ». Cependant, en raison de la découverte du transgenderisme et des autres spectres de la communauté LGBTQIA+, il se traduit maintenant par « queer ». Son autre équivalent philippin est bayot, qui est une traduction venant du Visaya (2e dialecte le plus populaire aux Philippines).

Origine

Selon Martin F. Manalansan, un anthropologue philippin, le mot a deux origines possibles :

  • La première est qu’il s’agit d’une combinaison des mots philippins babae qui se traduit par femme et lalake qui se traduit par homme.
  • L’autre est que c’est une abréviation du mot babaylan, qui désigne un groupe ethnique de shamans.

Il est également similaire au terme indien hijra et amérindien two-spirit.

Utilisation

Bakla est familièrement utilisé et n’a pas de connotation négative. Toutefois, lorsqu’il est utilisé de manière inappropriée, le terme peut être offensant. La majorité des Philippins utilisent encore le mot bakla pour désigner les hommes homosexuels, qu’ils soient efféminés ou non. Ils l’utilisent également pour s’adresser aux femmes transgenres.

Différence entre Bakla et Ladyboy

La différence entre bakla et ladyboy est le genre. Le terme bakla est utilisé à l’origine pour identifier les hommes gays, alors que les ladyboys s’identifient comme des femmes. C’est pourquoi beaucoup de ladyboys se sentent blessées lorsqu’on les désigne en tant que bakla. Elles ne veulent pas être connues sous ce nom. Elles veulent être reconnues comme des femmes et non comme des hommes.

Terminologies appropriées pour les Ladyboys Philippines

Le mot binabae se traduit par efféminé. C’est quelque chose qui est moins blessant aux oreilles d’une femme transgenre. Cependant, si vous voulez vous adresser à elle correctement, appelez-la Transpinay. De plus, il y a des ladyboys philippines qui aiment qu’on les appelle simplement:

  • babae ;
  • femme ;
  • demoiselle ;
  • ou fille.

Pour résumer ce guide, vous ne devez pas vous adresser à elle en utilisant un terme qui a un rapport avec le fait d’être un homme. Le mot « ladyboy » peut être utilisé aussi, mais beaucoup de femmes des Philippines suivent les normes occidentales. Votre pari le plus sûr, en fin de compte, c’est Transpinay.

Les Bakla sont-ils acceptés aux Philippines ?

Malheureusement, en 2020, les Philippines ne sont toujours pas le meilleur endroit où vivre en tant que femme transgenre. Bien qu’omniprésentes dans le pays, les baklas ne sont toujours pas traitées de manière égalitaire. Les Philippines sont un pays à prédominance catholique. La majorité de sa population suit religieusement le catéchisme.

Si vous avez l’intention de sortir avec une ladyboy philippine, vous devez la faire sortir du pays. Vivre aux Philippines n’est pas la meilleure option pour prendre votre retraite si votre partenaire est une femme transgenre. Vos deux avenirs ne sont pas suffisamment assurés dans un pays comme celui-ci.

Société

Même si les Philippins disent accepter les personnes LGBTQIA+, les études et les sondages racontent une autre histoire. Beaucoup de Philippins ne sont PAS honnêtes. La discrimination cachée à l’encontre de la communauté LGBTQIA+ est en augmentation. Cela est dû aux sermons de l’église et à la façon arriérée dont les femmes transgenres sont encore décrites dans les médias.

rue aux philippines

Un grand nombre de ladyboys philippines sont harcelées dans les rues. Beaucoup d’entre elles n’ont même pas le droit d’utiliser les toilettes des femmes. La majorité des entreprises, et plus particulièrement celles appartenant à des Philippins, n’emploient pas de ladyboys.

Sortir avec des ladyboys peut également provoquer beaucoup de chismis (commérages), surtout si le couple vit dans un village ou un lotissement. Bien qu’aucune de ces choses ne soit fatale, elles peuvent s’accumuler et blesser le couple intérieurement, diminuant ainsi leur qualité de vie. En outre, les ladyboys se voient interdire l’accès à certains établissements… simplement parce qu’elles sont des ladyboys.

Gouvernement

Le projet de loi sur l’égalité SOGIE (Sexual Orientation and Gender Identity Expression) n’a pas été adopté en 2019. Il visait à protéger les individus, et plus particulièrement les personnes transgenres, contre le harcèlement, la violence et la discrimination (notamment sur le lieu de travail).

Actuellement, certains sénateurs se battent pour un projet de loi révisé sur l’égalité SOGIE appelé SOGIE SC. Le projet de loi était encore en suspens au mois de décembre 2020. Cependant, il est presque impossible qu’il voie la lumière du jour. Ceux qui l’ont rejeté siègent encore au Sénat et au Congrès.

drapeau des philippines

Aux Philippines, le mariage entre personnes du même sexe n’est pas légal. Il n’y a pas non plus d’union civile. Une retraite aux Philippines est plus difficile car une ladyboy et son partenaire ne peuvent pas légalement posséder des biens ensemble. Leurs biens ne sont pas protégés s’ils décident de se séparer.

De plus, les ladyboys ne sont pas autorisées à changer leur marqueur de genre. Il est donc plus difficile pour elle de voyager avec vous à l’étranger. Si l’homme choisit tout de même de vivre aux Philippines avec une ladyboy, ses seules options sont que la maison appartienne uniquement à la ladyboy ou qu’ils louent perpétuellement.

Médias

Les baklas (hommes gays et gays efféminés) ont plus de possibilités dans les médias. Beaucoup d’entre eux ont de grandes carrières dans le monde du spectacle. Les ladyboys elles souffrent d’un manque de visibilité dans les médias.

Rien qu’en 2020, un film intitulé Pakboys Takusa montrait une bande-annonce avec une actrice transgenre nommée Francine Garcia, qui urinait debout. Il montrait également comment l’acte était secrètement observé par le protagoniste, qui s’est ensuite senti dégoûté au moment de découvrir l’identité de genre de son aventure d’un soir.

Show philippin

Les médias philippins (surtout au cinéma et dans les séries télévisées) aiment montrer les ladyboys philippines sous un jour comique. Elles sont présentées comme des pièges la plupart du temps. Cela encourage encore davantage les hommes philippins à adopter certains comportements en matière de relations sexuelles et romantiques avec des femmes transgenres.

Cependant, il existe encore des émissions philippines qui tentent de mettre en valeur la communauté Transpinay. Une série télévisée en particulier, traitant d’une femme transgenre et qui a été diffusée dans les médias grand public, s’appelle Destiny Rose de GMA 7.

Baklas Populaires aux Philippines

Sachez que cette section ne présentera pas seulement de célèbres ladyboys philippines. Elle comprendra également d’autres types de baklas. Après tout, il s’agit d’un terme générique et il serait injuste de ne pas montrer les autres types de baklas.

Vice Ganda

Vice Ganda est sans aucun doute le bakla le plus célèbre des Philippines. C’est un homosexuel travesti qui joue beaucoup de personnages comiques dans les films. Il s’est rendu célèbre en étant l’un des juges de la populaire émission de variétés philippine de midi appelée « It’s Showtime ». Les fans ayant demandé à le voir davantage, il a été inclus dans la liste des animateurs de l’émission.

Vice Ganda

Par la suite, après son succès à la télévision, il est entré dans l’industrie du cinéma. Il n’a pas échoué dans ce domaine car il est le premier bakla à avoir joué dans des films qui ont rapporté plusieurs milliards de pesos. Trois des films dont il était le protagoniste ont dépassé la barre des cinq cents millions de revenus bruts.

Kevin Balot

Elle est l’une des ladyboys les plus célèbres des Philippines. Bien qu’elle ne soit pas aussi populaire que Vice Ganda, elle est entrée dans l’histoire en devenant la première Miss International Queen du pays.

Kevin Balot

Elle est considérée comme l’une des plus belles femmes transgenres du pays. L’un de ses plus grands succès dans l’industrie du divertissement fut de devenir la première ambassadrice transgenre de Pantene aux Philippines.

Francine Garcia

La toute aussi belle bakla Francine Garcia, se fait également un nom dans l’industrie du divertissement philippine. Elle s’est rendue célèbre en remportant la grande finale du concours de beauté le plus populaire du pays pour les ladyboys, appelé Super Sireyna.

Francine Garcia

Francine est plus active dans l’industrie du showbiz et des médias sociaux. Elle a son propre talk-show qui est diffusé chaque semaine en direct sur Facebook. Son émission parle du monde merveilleux des concours et spectacles trans aux Philippines.

Boy Abunda

Bien avant que les trois noms mentionnés ci-dessus ne deviennent célèbres, Boy Abunda était l’un des baklas les plus populaires du pays. Il est admiré pour son intelligence, étant donné qu’il est un célèbre journaliste et animateur de talk-show.

Boy Abunda

Ce qui le distingue des autres animateurs de talk-shows du show-biz est qu’il plonge dans la vie des stars qu’il interviewe. Il ne se contente pas de parler des projets de ses invités ou de tout ce qui a trait à leur vie devant les caméras. Il a la capacité de montrer véritablement la personnalité de ses invités pour que les téléspectateurs puissent mieux comprendre la vie de ces stars.

Mark Bautista

Tous les baklas ne sont pas efféminés ou des ladyboys. Certains d’entre eux sont des hommes gays qui sont plus en contact avec leur masculinité. Le parfait exemple de ce type de personne est Mark Bautista.

Mark Bautista

Il a débuté son parcours professionnel de chanteur en participant à des concours de chant. Heureusement, il a gagné de nombreux titres en cours de route, ce qui lui a permis d’être reconnu par de grandes maisons de disques. Il a été formé non seulement comme chanteur mais aussi comme star du cinéma et de la télévision.

Cependant, il a récemment fait son coming-out en tant qu’homosexuel, ce qui a choqué ses fans et les personnes qui le connaissaient. Son orientation sexuelle n’a pas trop affecté sa carrière, car il est toujours très demandé et respecté dans l’industrie musicale des Philippines.

Maintenant que vous avez découvert la signification du terme bakla ou bayot, il est temps pour vous de ne pas l’utiliser à la légère. C’est en effet plus amusant aux Philippines… mais dans le cas des baklas, c’est plus amusant sur la surface des Philippines.

D’autres termes pour Bakla que vous pourriez rechercher :

Publié dans Infos ladyboys Mots-clés #

À propos de l’auteur

Amanda Valentine Dela Cruz
Just a random trans woman playing with makeup and skincare. Loves bacon and the operating table. I'm also the author of the dating guide book Dating Transgender Women for Gentlemen. Know more -> dtwfgbook.com

Articles similaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *